Archives pour la catégorie textes

L’épaisse discrétion pérenne des murs se dispute la carte du monde. Je souhaite me mouvoir dans l’espace-tampon du rétrécissement ; le sable s’affranchit grain à grain en même temps que s’absentent ses coordonnées ; visant à voir trouble pour trouver un logement.
Le grattoir maximal se calcule en fonction de l’écume des déchets ; si l’on note des traces de démangeaison et que la balance s’épaissit, le film plastique tournera autour de lui-même à l’infini.